Comprendre les protocoles domotique

Comprendre les protocoles domotique

lundi 18 juillet 2022 0 Par Blog Dautek
Temps de lecture : 7 minutes

La domotique, qu’est-ce que c’est ?

Avant de voir les principaux protocoles domotique sur le marché, rappelons ce qu’est la domotique.

La domotique rassemble les différents modules électronique qui permettent de contrôler, de programmer et d’automatiser un bâtiment ou une maison. Son nom vient du latin domus qui veut dire domicile et le suffixe tique pour technique. Elle s’occupe des tâches répétitives et ennuyantes, grâce à l’automatisation.
La domotique permet de connecter une multitude d’équipements pour les faire communiquaient ensemble pour utiliser l’intelligence de chaque système et vous faire faire des économies. Par exemple, le simple fait d’appuyer sur bouton ou interrupteur en partant de chez vous, peut automatiquement via des scénarios, éteindre toutes les lumières, baisser le chauffage et mettre l’alarme.
Grâce aux Smartphones, restez relier avec sa maison n’ai jamais été aussi facile. Vous pouvez accéder à vos caméras en temps réel pour vérifier que tout va bien, ou encore allumer des éclairages pour simuler une présence.

Les différents protocoles domotique

Protocole domotique filaire KNX :

KNX

Le protocole KNX permet de relier les différents équipements électroniques soit par des fils (technologie filaire), soit par des ondes radios (technologie radio). Ceci permet diverses fonctionnalités dans l’habitation comme l’éclairage, le chauffage, la climatisation, la gestion des volets ou encore la sécurité L’objectif est de rendre votre maison plus intelligente, intuitive, sécurisée, tout en faisant de considérables économies d’énergies grâce au suivi journalier et à la régularisation de vos consommations.
Choisir KNX, c’est faire le choix d’un protocole standardisé qui existe depuis plus de 30 ans, sans être lié à un fabricant, pour une installation pérenne pour longtemps. Chaque équipement KNX possède sa propre intelligence. Ce protocole est difficile à mettre en place seul.

Les principaux protocoles domotique sans fil :

  • Le protocole Z-wave
  • Le protocole Zigbee
  • Le protocole enocean sans piles et sans fils
  • Le Bluetooth
  • Le Wi-fi
  • L’Edisio
  • Le 433 Mhz
  • Les protocoles propriétaires

Le protocole Z-Wave

Protocoles domotique : Zwave

Le Z-Wave est un protocole de communication dédié à la domotique. Ce protocole permet une portée pouvant aller jusqu’à 30 mètres. Le Z-Wave est un réseau maillé, impliquant que tous les objets connectés au système émettent des données et peut relayer celles émises par ses voisins. Le réseau maillé permet d’augmenter la portée des appareils. Le Z-Wave est une technologie qui est bidirectionnelle avec un retour d’état permettant de garantir la bonne exécution des commandes. Le Z-Wave utilise une technologie radio de faible puissance dans la bande de fréquence de 868,42 MHz, ce qui lui permet d’avoir moins d’interférence avec le Wi-Fi ou la 4G.

Lire cet article  Quelle box domotique choisir?

Ce protocole permet de connecter un grand nombre d’objets pouvant aller jusqu’à 232 appareils. Le Z-Wave est utilisé par un large éventail de produit et de marques différentes. Le Z-Wave permet également le paramétrage des modules, de choisir différentes options d’un module, ce qui n’est pas possible de faire avec le Zigbee.

Le protocole Zigbee

Protocoles domotique : Zigbee

Comme le Z-Wave, le Zigbee est un réseau maillé. Le protocole Zigbee permet de transférer un nombre de données plus important que le Z-Wave et est moins chère. Le Zigbee est un réseau sans fil qui a une bande de fréquence à 2.4Hz. Le Zigbee présente de nombreux avantages tel qu’un fonctionnement basse consommation, sécurité, robustesse et une grande évolutivité. Il prend de de plus en plus d’ampleur, pleins de nouvelles marque low cost arrive sur le marché et commence à détrôner le Z-Wave.

Le protocole Enocean

Protocoles domotique : Enocean

Enocean est basée sur un protocole de communication demandant très peu d’énergie pour envoyer ses trames radio sans fil et sans pile. Enocean utilise la bande des 868MhZ. La technologie Enocean est autonome et puise l’énergie de son environnement pour émette un signal et communiquer avec d’autres produits Enocean. Avec ce protocole, il y a peu de maintenance des périphériques car ils n’utilisent aucune pile. Donc une durée de vie des objets connectés fortement augmentée. Son principe de fonctionnement est très simple. Enocean a une portée pouvant aller de 30 mètres en intérieur à 300 mètres en extérieur suivant l’environnement. Il ne subit aucune interférence liées aux environnement Wi-Fi ou 4G.

Le Bluetooth

Protocoles domotique : Bluetooth

Le Bluetooth établit une connexion sécurisée de proximité. Avec cette technologie, les objets connectés doivent être proche les uns des autres. Le système Bluetooth opère dans les bandes de fréquences 2,4 GHz dont l’exploitation ne nécessite pas de licence vu la faible puissance d’émission et le risque faible d’interférences. Le Bluetooth est une technologie qui sert à envoyer des informations sur de courte distances. Cette technologie est en général utilisée sur des appareils connectés comme les téléphones et les tablettes.

Le Wi-fi

Wifi

Universel, le Wi-Fi permet de transférer rapidement un grand nombre de données. Le Wi-Fi est une technologie sans fil qui utilise les ondes radio. Le protocole 802.11b autorise un débit de 11 Mbits à 22 Mbits par seconde, alors que le protocole 802.11g permet d’atteindre un débit théorique de 54 Mbits/s. Le Wi-Fi peut être utilisé pour connecter des objets. La technologie Wi-Fi est la plus répandue. Cette technologie utilise une large bande passante et nécessite une quantité d’énergie importante .

Lire cet article  Quelle TV connectée choisir?

L’Edisio

Edisio

Le protocole Edisio est un autre protocole domotique qui fonctionne sur la bande de fréquence 868 Mhz, comme le Z-Wave, le Zigbee ou encore le Enocean, pour autant, tous ces protocoles domotiques cohabitent très bien ensembles.

L’Edisio fonctionne aussi sur un réseau maillé. De ce fait, il est possible d’installer un module loin du contrôleur domotique et comme les périphériques Edisio sont répéteurs pour les autres périphériques, il est possible d’étendre la plage de couverture allant jusqu’à 200m de distance.

Le 433 Mhz

C’est l’ancêtre de la domotique, mais toujours vivant ! En effet, on n’imagine même pas le nombre important de périphériques qui utilisent cette technologie. Votre portail électrique, votre porte de garage, votre station météo, vos volets roulants… 

Compatible avec un très grand nombre de box domotique, le 433Mhz n’est pas décodé en natif, il faut pour cela disposer d’un RFplayer ou un RFXCom qui sauront interpréter les trames et les restituer à la box domotique.

Un des ses avantages, c’est le moindre coût. Mais du coup ce protocole n’est pas que des qualité, facilement interprétable et n’est pas très sécurisé. Autre inconvénient est qu’ils ne proposent pas de retour d’état. Difficile donc de savoir si l’ordre demandé a véritablement été reçu et exécuté par le périphérique…

Les protocoles propriétaires

Certains de ces protocoles domotique sont dits « propriétaires », cela veut dire que généralement ils sont issus d’un seul fabricant. Ces protocoles domotique pose 2 problèmes : d’un côté vous n’aurez que le choix des périphériques que propose le fabricant; et deuxièmement, si le fabricant vient à disparaître, vous n’aurez plus acheter de nouveaux modules pour compléter votre système. De plus, en général le fabricant propose sa propre box domotique, qui est souvent la seule à pouvoir communiquer avec ses périphériques.

Voici quelques exemples de protocole propriétaires:

  • X2D, X3D de Delta dore
  • Somfy RTS, Somfy io-HomeControl
  • Legrand avec MyHome

La domotique, pour quelle utilisation ?

Vous vous demandez surement l’intérêt d’avoir de la domotique chez soi. Nous allons le détaillé sous 3 critères: le confort, la sécurité et les économies d’énergie.

Le confort

Descendre de voiture pour ouvrir le portail, ou bien fermer les volets un par un, à une heure où vous souhaitez dormir ! Grâce à la domotique vous pourrez tout automatiser avec simplicité. Cela vous permettra de gagner du temps, mais aussi vous épargner des efforts inutiles. Vous pouvez ainsi combiner un nombre conséquent de scénarios pour réalisez toutes vos envies.
Des fonctions qui seront adaptées aux personnes ayant un handicap. Au-delà du confort, la domotique peut devenir aide à la personne car un simple appuie sur un bouton en cas de chute, par exemple, et vous actionnerai un appel d’urgence pour vous venir en aide. Un quotidien plus simple pour permettre le maintien à domicile de personnes à mobilité réduite ou encore améliorer l’indépendance de personnes âgées par exemple.

Lire cet article  Présentation de l'univers Smart Life

La sécurité

Impossible de mentionner la domotique sans la sécurité. En partant en vacances, vous serez une cible potentiel pour les cambrioleurs. La domotique peut y remédier. Il vous suffit de programmer un scénario spécial pour les vacances : ouverture et fermeture des volets, allumage des lumières. Un programme que vous pourrez modifier à tout moment, et l’avantage c’est que vous le faire à distance !
Une installation adaptée vous permet de contrôler votre domicile, où que vous soyez. Créez votre propre installation de télésurveillance, incluant caméras, alarme et capteurs. Le capteur de mouvements envoie un signal à la caméra IP reliée, qui se met en marche tandis que vous recevez une alerte. Vous avez plus qu’à vous connecter à l’application qui le gère et vous accéderai aussitôt aux images, où que vous soyez !
Au-delà des cambriolages, la sécurité concerne aussi la vie domestique. Des capteurs de toutes sortes sécurisent votre domicile pour en prévenir les risques majeurs : incendies, inondations, fuites de gaz. En plus d’envoyer des alertes, une installation domotique peut également lancer des mesures correctives comme couper l’arrivée d’eau, fermer le gaz voire éteindre un appareil.

Les économies d’énergie

Conséquence directe d’une installation domotique, votre consommation est réduite au minimum. Électricité, eau, gaz : une maison intelligente se gère elle-même… et occasionne une baisse de votre facture énergétique de 10 % en moyenne. Les informations rassemblées sont transmises à la box domotique, qui ajuste au jour le jour les paramètres. Quant à vous, il vous suffira d’accéder à ces données pour analyser votre consommation.
N’oubliez pas qu’une installation domotique est une installation sur mesure et qu’elle s’adapte à vos installations existantes. De nombreux appareils domotiques permettent d’enregistrer vos habitudes, vos préférences, afin de vous proposer des réglages adaptés pour avoir une consommation au plus bas.

Conclusion

Nous avons vu les protocoles domotique les plus répandu, le protocole qui monte est le Zigbee. Facile d’intégration et d’usage c’est un des meilleur protocole domotique. Après à vous de choisir en fonction de votre installation et selon les objets à domotiser. Tout dépendra également de la box domotique ou passerelle que vous choisirez.