Comment fonctionne l’indice de réparabilité?

Comment fonctionne l’indice de réparabilité?

vendredi 6 janvier 2023 0 Par Blog Dautek
Temps de lecture : 5 minutes

Qu’est-ce que l’indice de réparabilité?

L’indice de réparabilité est une note de 0 à 10 obligatoire à faire apparaître sur les produits en magasin ou sur internet à consulter avant votre achat. Cette loi est entré en vigueur le 1er janvier 2021 et concerne plusieurs typologies d’appareils. Elle a pour but de sensibiliser le consommateur à la réparation du produit dès son achat en l’informant de la réparabilité de son appareil. Car, en France, trop peu d’appareils sont réparés aujourd’hui.

Quel est l’objectif de cet indice de réparabilité?

Les objectifs fixés par le gouvernement se décompose en 3 points :

  • Atteindre un taux de réparation de 60% fin 2026 contre un taux à 40% fin 2020
  • Réduire les quantités de déchets et ainsi préserver les ressources
  • Inciter les fabricants à concevoir leurs produits différemment afin qu’ils deviennent plus réparable

Quelles sont les différentes notes de l’indice de réparabilité?

Les notes vont de 0 à 10 pour 5 catégories différentes :

1.Le rouge : pour les notes allant de 0 à 1,9 sur 10 correspond aux produits non réparables

Indice de réparabilité

2.Le orange : pour les notes allant de 2 à 3,9 sur 10 correspond produits très difficilement réparables

Indice de réparabilité

3.Le jaune : pour les notes allant de 4 à 5,9 sur 10 correspond produits difficilement réparables

Indice de réparabilité

4.Le vert clair : pour les notes allant de 6 à 7,9 sur 10 correspond produits réparables

Indice de réparabilité

5.Le vert foncé : pour les notes allant de 8 à 10 sur 10 correspond produits très facilement réparables

Indice de réparabilité

Comment est-il calculé?

Le calcul de l’indice de réparabilité fonctionne de la même façon pour tous les appareils contraint à cette mesure, il se compose de cinq critères :

  1. La documentation : le nombre d’années pendant lesquelles le fabricant va rendre disponible gratuitement les documents techniques du produit auprès des consommateurs et des réparateurs ainsi que toutes notices d’utilisation.
  2. La facilité de démontage : le démontage et remontage d’un appareil ainsi que les outils nécessaires pour y parvenir et les différentes caractéristiques des fixations.
  3. La disponibilité des pièces détachées : la durée durant laquelle le fabricant va rendre disponible les pièces détachées nécessaires à la réparation, et leur délai de livraison.
  4. Le prix des pièces détachées :  la pièce la plus chère ne devra pas dépasser 30% du prix de l’appareil neuf.
  5. Des points spécifiques, des sous-critères propres à la catégorie de produits concernée.
Lire cet article  Quelle box domotique choisir?

Chaque fabricant à l’obligation de fournir un tableau de notation fourni par le Ministère de la Transition écologique, on obtient une note sur 100 pour les différents critères 20 pour chaque critères, ramenée sur 10 pour une lecture plus facile de l’indice de réparabilité.

Lors de l’achat du produit, le vendeur en magasin ou sur internet doit être en mesure de vous communiquer cette grille de notation qui a permis de fixer l’indice de réparabilité. De cette façon, vous pourrez connaître précisément les performances de votre appareil pour chacun de ces critères.

Exemple

Nous allons prendre un exemple concret d’un téléviseur Samsung, je prend cette marque car elle joue vraiment le jeu pour l’indice de réparabilité.

Comme on peut le voir sur cette capture d’écran du site Samsung, on voit bien la note correspondant à cette télévision.

Vous allez me dire, on voit la note mais pas ce fameux tableau et bien il suffira de cliquez sur la note pour y avoir accès. Donc voici ce tableau pour ce téléviseur Qled avec tous les critères et sous critères ainsi que le détail de toutes les notes.

Quelles sont les catégories de produits concernées?

Les catégories de départ c’est à dire depuis le 1er janvier 2022 sont :

  • Lave-linge à hublot
  • Smartphone
  • Ordinateur portable
  • Téléviseur
  • Tondeuse à gazon électrique.

Le 4 novembre 2022, la liste des catégories s’est étoffée avec :

  • Les lave-linge à chargement par le dessus
  • Les lave-vaisselle
  • Les nettoyeurs à haute pression
  • Les aspirateurs (filaires, sans fil et robots)

Avec ces nouvelles catégories, viendront s’ajouter de nouveaux critères spécifiques pour ces produits.

Est-ce fiable et quels sont les sanctions?

Est ce fiable, allez vous me dire? Alors je dirais oui et non.

Pourquoi? Parce que même si sa part d’une bonne idée au départ, ces notes se sont les fabricants eux mêmes qui les donnent, donc on peut se poser la question de savoir si cette note est objective. Dans la majeur parti des cas et surtout avec de gros fabricants comme Samsung, les fabricants joue le jeu et améliore leur produit pour entrer dans les critères, mais certaines marques moins scrupuleuse pourront avoir une bonne note avec un 20/20 en documentation car pas beaucoup de travail à faire pour l’améliorer. Par contre avoir une note assez basse en démontage par exemple et l’ensemble s’équilibrera dans la note final.

Lire cet article  Quelle TV connectée choisir?

Donc, il faut regarder la note globale mais aussi le tableau pour voir le détail de chaque note. Comme cela on sera sûr que le produit est facilement réparable.

Pour les sanctions, elles sont applicables depuis le 1er janvier 2022, d’une amende administrative d’un montant pouvant aller jusqu’à 3 000 euros pour une personne physique et 15 000 euros pour une personne morale. Ceux pour manquement d’affichage ou de tableau inexistant de la part d’un fabricant.

Conclusion

Comme on a pu le voir, le gouvernement essaie d’enrayer cette fameuse obsolescence programmée, et inversé la tendance de plutôt réparer un appareil que de consommer et jeter chaque produit. Ce qui est dommage, c’est que tout les appareils ne sont pas encore concerné et espérant que cela le devienne. Mais on en a pas finit de la faire évoluer cette loi, car normalement pour début 2024, cette mesure serait complété ou remplacé par un indice de durabilité, avec notamment l’ajout de nouveaux critères comme la robustesse ou la fiabilité des produits.